mar.

25

mars

2014

E-mail: rédigez un objet qui attire l'attention

L’objet de votre e-mail est la toute première chose que lit votre destinataire. En outre, l’objet déterminera si le destinataire ouvrira -ou pas- votre message. Vous avez donc tout intérêt à rédiger un objet signifiant, pour que votre destinataire accorde à votre message l’attention qu’il mérite. Comment rédiger un objet efficace ? C’est ce que vous explique ce billet.

Vous recevez probablement tous les jours de nombreux e-mails à traiter. Lorsque vous ouvrez votre boîte de réception, vous regardez d’abord qui vous a envoyé des messages ; vous lisez ensuite leurs objets. Sur cette base, vous aimeriez savoir rapidement de quoi il s’agit, ce que l’on attend de vous et, éventuellement, pour quand. Cela vous permettra de décider du moment le plus opportun pour traiter ce message, sans devoir l’ouvrir.

 

Si vous ouvrez tout de suite ce message, le fait d’avoir déjà lu un objet résumant ce qu’il contenait vous permettra de le lire, le comprendre et le mémoriser beaucoup plus rapidement. Vous serez donc reconnaissant à l’émetteur du message de vous avoir aidé à mieux organiser — et ainsi à économiser — votre temps de travail, en mettant un objet signifiant à son message.

 

Lorsque vous rédigez un e-mail, vous avez donc tout intérêt à rédiger un objet efficace pour votre destinataire. Par ailleurs, plus vous rédigerez de bons objets, plus vos correspondants seront enclins à vous imiter : ce sera alors à votre tour de gagner du temps avec des objets efficaces.

 

Comment faire en sorte que votre destinataire connaisse, uniquement par l’objet, l’essentiel de votre message ?

 

En lui donnant les deux ou trois informations suivantes :

 

Thème

 

De QUOI parle votre e-mail?

Action attendue

 

QU'EST-CE QUE vous attendez de votre destinataire:

  • Une réponse?
  • Une approbation?
  • Une action?
  • Une prise de décision?

Délai

 

Pour QUAND attendez-vous sa réaction?


  • Donnez ces trois informations dans cet ordre-là, car vous passez ainsi du plus général au plus particulier.
  • La première information donne le sujet du message : le nom du projet, du dossier…
  • La deuxième information précise l’action attendue : utilisez un verbe (à compléter, inscrivez-vous) ou un substantif qui indique une action (pour approbation).
  • La troisième information donnée dans l’objet, le délai, est facultative : tout message n’est pas toujours une demande qui comporte un délai et vous ne pouvez pas vous permettre de fixer un délai à n’importe qui.
  • Lorsque votre message n’est qu’une information pour tous les destinataires (autrement dit, qu’aucune action ou réponse n’est demandée), un code intéressant peut être de commencer votre objet par l’abréviation INFO signifiant « pour information ».
  • Rédigez votre objet dans un style télégraphique, mais n’utilisez d’abréviations que si vous êtes absolument sûr que votre destinataire les comprend (Bxl pour Bruxelles, par exemple).

 

Voici quelques exemples d’objets efficaces d’e-mails :

 

  • Atelier gestion temps – inscrivez-vous avant 12/02
  • Vos dates congé – à renvoyer – pour 1/12
  • Poste secrétaire — candidature Mme Dubois – pour approbation
  • INFO : agenda foire livre Bxl – disponible sur intranet
  • INFO : objet efficace pour vos e-mails - une technique utile

 

Tenté(e) par cette technique ?

 

Si oui, appliquez-la chaque jour à au moins 3 e-mails que vous envoyez. Et dans un mois, racontez-moi les bénéfices que vous et vos correspondants en aurez tirés, en m’écrivant à cette adresse : avervier@redaction-claire.com

 

Cette astuce s'applique-t-elle à tout type d'e-mails?

 

La réponse est: non.

Cette manière de formuler l'objet est utile pour les e-mails de type administratif: courrier interne, courrier externe avec des fournisseurs, etc.

 

Pour un e-mail promotionnel (un mailing), osez être créatif et trouvez une formule qui éveille la curiosité de vos destinataires.

 

Voici 3 exemples, qui sont les objets des 3 dernières newsletters d'Amaranthe Web Agency:

  • Blog et rédaction web : deux formations que vous allez adorer!
  • Enfin une formation sur les réseaux sociaux adaptée à votre métier!
  • Êtes-vous satisfait du référencement de votre site Internet?

Envie d’aller plus loin ?

 

L’astuce présentée dans ce billet est l’une des 10 bonnes pratiques travaillées dans la formation « E-mail : communiquer et gérer avec efficacité » (Voir prochaines dates

 

L’objectif de cette formation est de découvrir 10 bonnes pratiques en communication et en gestion de messagerie qui vous feront gagner du temps.

 

Les bénéfices de cette formation sont :

  • Comme émetteur d’e-mails : rédiger des e-mails qui seront lus et auxquels vous recevrez une réponse rapide et complète
  • Comme récepteur d’e-mails: gérer avec rapidité et sérénité les nombreux e-mails que vous recevez quotidiennement.

Intéressé(e) ?

Découvrez le programme et inscrivez-vous.

 

 

Anne Vervier

 

Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    Amaranthe (mardi, 25 mars 2014 21:16)

    C'est super gentil de me citer en exemple ! C'est suite à la lecture du livre de Anne que j'ai commencé à rédiger des emails plus courts, plus percutants et appelant à l'action. Je recommande chaudement la formation d'Anne qui va changer votre façon d'écrire de manière concrète et durable.

  • #2

    Anne de Rédaction claire (mardi, 25 mars 2014 21:57)

    Merci Sylvie :)

OUTILS GRATUITS

 

Pour vérifier et améliorer la clarté de vos textes:

grille d'évaluation du lecteur

- grille de remèdes du rédacteur 

Un renseignement, un conseil,

un devis?

 

Anne Vervier

anne.vervier@redaction-claire.com 

+ 32 494 33 38 65

12 astuces en rédaction claire pour que 2015 apporte plus de lumière à vos textes
>> Lire la suite

Former en rédaction juridique claire: un défi, une ambition, une méthode
>> Lire la suite

Bénéfices des textes clairs
>> Lire la suite

A lire sur le blog