jeu.

27

févr.

2014

7 étapes pour rédiger vite et bien

Le processus de rédaction en 7 étapes
Le processus de rédaction en 7 étapes

 

Êtes-vous le genre de rédacteur qui passe des heures à réécrire ses textes utilitaires ? Avez-vous envie de découvrir une méthode qui vous fera rédiger avec confiance et rapidité, pour aboutir à des textes beaucoup plus clairs ? Si oui, suivez le guide !

 

Pourquoi une méthode de rédaction?

Vous est-il déjà arrivé de lire un article, une note, un e-mail, un rapport, d’en comprendre chaque mot, mais de vous demander « Bon sang, mais où veut-il en venir ? » ou « C’est bien beau, mais concrètement : que dois-je faire ? » Moi, cela m’est arrivé avec ce courrier de prospection et ce courrier administratif.  

 

Lorsque vous devez rédiger une lettre, un billet de blog, un communiqué de presse, une offre, une page web, vous arrive-t-il de ne pas savoir par où commencer ou de déplorer le temps consacré à relire et modifier maintes fois votre texte ?

 

Ces deux réactions -l’exaspération du lecteur, le découragement du rédacteur- ont, selon moi, une même cause : le rédacteur manque d’une méthode efficace de rédaction.

 

Acquérir une méthode de rédaction pour les écrits utilitaires (administratifs et professionnels) est bénéfique, tant pour le rédacteur que pour le lecteur :

  • le rédacteur disposera d’une méthode claire lui permettant de rédiger vite et bien ;
  • le lecteur recevra des textes clairs qu’il comprendra sans difficulté et grâce auxquels il saura tout de suite ce qu’il doit faire (lire Les bénéfices des textes clairs) ;

 

En effet, rédiger vite et bien veut dire :

  • avancer avec confiance dans sa tâche de rédaction ;
  • répartir de manière constructive son énergie* entre les tâches de :
  1. réflexion (identification du public cible et de l’objectif à atteindre, collecte et tri des informations, structuration du contenu),
  2. rédaction (du brouillon -quand c’est utile- puis d’un texte clair et convivial pour le lecteur),
  3. révision (mise en page au service de la lecture rapide et relecture/correction) ;
  • fournir au lecteur des informations qui lui sont pertinentes, dans un langage qu’il comprend aisément.

 

Une méthode en 7 étapes

Vous apprendrez donc à rédiger vite et bien en passant par les 7 étapes suivantes.

 

1. Objectif et public cible

 

Identifiez la situation qui vous amène à rédiger ce texte :

  • à qui vous adressez-vous ?
  • quel est l’objectif à atteindre auprès de votre public cible

 

2. Collecte et sélection des informations

 

  • Rassemblez les informations à transmettre à l’aide d’un outil tel que les cartes mentales (MindMapping) ou les 7 questions (Quoi ? Qui ? Quand ? Où ? Pourquoi ? Comment ? Combien ?).
  • Sélectionnez ensuite ces informations, en ne gardant que celles utiles pour atteindre votre objectif auprès de votre public cible.

 

3. Structuration du contenu

 

  • Choisissez un plan adapté à votre objectif de communication (celui-ci peut être : informer, dire de faire, expliquer, convaincre).
  • Structurez les informations sélectionnées selon le plan choisi.

 

4. Brouillon

 

Pour les textes dont l’enjeu est important, rédigez un brouillon, à la main. Cela vous obligera à reformuler (lors de l’étape 5) et vous encouragera ainsi à être plus clair.

 

5. Rédaction

 

Rédigez votre texte en veillant à être clair et convivial pour votre public cible :

 

  • utilisez un vocabulaire qu’il comprend ;
  • construisez des phrases courtes et logiques ;
  • regroupez vos idées en paragraphes cohérents et reliez-les par des connecteurs logiques ;
  • soyez concis : éliminez tout mot ou information inutiles ;
  • choisissez des formulations conviviales, qui attirent l’attention du lecteur et l’incitent à l’action ;
  • adoptez un style actuel, débarrassé des formules ampoulées du style administratif traditionnel ;
  • utilisez une langue correcte (grammaire, orthographe, ponctuation).

 

6. Mise en page

 

Donnez à votre texte une mise en page qui facilite la lecture rapide, la compréhension et la mémorisation de votre lecteur.

 

7. Relecture et correction

 

Relisez-vous, au moins deux fois :

  • une première relecture « dans la peau du lecteur » : pour vérifier que vous donnez au lecteur toutes les informations nécessaires, formulées clairement ;
  • une deuxième relecture « correction » : vérifiez et corrigez toute erreur grammaticale ou orthographique.

 

Si l’enjeu de votre texte est important, faites-le relire et évaluer par un destinataire potentiel à l’aide de la « Grille d’évaluation du lecteur ». 

 

Améliorez enfin votre texte grâce à la « Grille de remèdes du rédacteur ».

 

 

Envie d'aller plus loin?

Vous aimez développer vos compétences par la lecture ?

Vous trouverez un exposé détaillé de cette méthode, accompagnée d’une série de conseils rédactionnels et d’exemples, dans le livre Rédaction claire, 40 bonnes pratiques pour rendre vos écrits professionnels clairs et conviviaux, paru chez EdiPro en 2011. 

 

Vous préférez apprendre par la pratique ?

Inscrivez-vous à la formation « Rédiger vite et bien », organisée régulièrement à Bruxelles (prochaines dates).

  • L’objectif de cette formation : acquérir, par la pratique, une méthode efficace de rédaction claire.
  • Les bénéfices de cette formation : développer une compétence transversale en rédaction, qui vous sera utile pour la conception et la formulation de tous vos écrits utilitaires (administratifs et professionnels).

 

Vous avez des questions sur cette méthode, le livre ou la formation ? N’hésitez pas à m’en parler : avervier@redaction-claire.com.

 

Anne Vervier

 

P.-S. Le dessin illustrant ce billet a été réalisé par Paule André (Innerfrog) pour Rédaction claire. Il est protégé par les droits d’auteur.

 

*Mon expérience de formatrice et coach m’a montré que trop de rédacteurs commencent un texte directement par la formulation, au clavier. Ce faisant, ils multiplient les difficultés puisqu’ils réfléchissent simultanément à : que dire, à quel endroit du texte, comment l’articuler, quels mots choisir pour le dire, comment tourner ses phrases pour le dire, comment l’écrire, comment le mettre en évidence. Pas étonnant que le résultat soit un texte peu clair ! Adopter une méthode de rédaction en 7 étapes ne prend, en fin de compte, pas plus de temps : cela permet de répartir sa concentration de manière plus rentable.

 

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    matondo jean maurice (dimanche, 04 septembre 2016 23:29)

    Je construis un site intitulé LAPLUMEQUISAITDIRE. J'y prépare un lien vers : "accédez aux liens boosters créatifs". Par exemple, votre site, comme bien d'autres, peut être intéressant pour partenariat.
    Qu'en pensez-vous?

OUTILS GRATUITS

 

Pour vérifier et améliorer la clarté de vos textes:

grille d'évaluation du lecteur

- grille de remèdes du rédacteur 

Un renseignement, un conseil,

un devis?

 

Anne Vervier

anne.vervier@redaction-claire.com 

+ 32 494 33 38 65

12 astuces en rédaction claire pour que 2015 apporte plus de lumière à vos textes
>> Lire la suite

Former en rédaction juridique claire: un défi, une ambition, une méthode
>> Lire la suite

Bénéfices des textes clairs
>> Lire la suite

A lire sur le blog